Change et monnaie

Change et monnaie
30 Nov 2016

Cambio, cambio cambiooooooooooooooooo ! Ca vous dit quelque chose ? :-)

En ce qui concerne le libre échange de devises, l’Argentine est un cas d’école. Difficile à première vue de s’y retrouver et de savoir où ranger ses économies d’autant plus qu’en décembre 2015 tout a changé du jour au lendemain, lorsque le nouveau gouvernement a assumé ses fonctions.

Alors, que faire ? Que faut-il privilégier suivant le cas ? La carte bancaire ou l’argent liquide ?


Commençons par les bases

Le peso Argentin, écrit AR$ ou $ (ne pas confondre avec US$), est la monnaie officielle de l’Argentine. Un peso Argentin se divise en 100 centimes (centavos). Le taux en temps réel (et officiel) est consultable sur internet.

Astuce : Si vous recherchez « 1 EUR en ARS » sur Google, vous obtiendrez immédiatement le taux de change réel du jour.

De manière générale il est presque impossible de trouver des pesos argentins en dehors de l’Argentine, car cette monnaie est très instable, se dévalue régulièrement et aucune banque ou maison de change hors du pays ne s’aventure à en stocker trop.

Une fois en Argentine vous aurez donc plusieurs moyens d’en obtenir:

  1. La CB : paiement ou retrait
  2. Change de monnaie : via le taux officiel (dans une banque, à condition d’être client) ou blue (marché noir)
  3. Plateformes d’envoi d’argent (type Western union, Azimo, Smallworld)

Enfin sur cette page nous vous expliquons pourquoi vous ne pourrez pas:

  • Ouvrir de compte en banque
  • Effectuer un virement bancaire (possible mais déconseillé)

 

1. La CB : paiement ou retrait

Paiement : très avantageux et en général non limité (contrairement au retrait). C’est votre banque française qui vous communiquera le coût de la transaction. En général cela tourne autour des 1% du montant. Le taux de change appliqué est le taux réel. Conseils: par précaution ne sortez votre carte que dans des boutiques et restaurants de confiance car certains piratages ont été remarqués en zones rurales, où les commerçant disposent parfois d’anciens système déconseillés (les fameux sabots).

Pour effectuer un paiement dans un magasin, une carte d’identité est systématiquement demandée, ainsi que votre code ou une signature. Le paiement marche presque à tous les coups, vérifiez juste que le terminal CB du commerçant accepte bien votre carte (visa ou mastercard). N’oubliez pas de demander avant de manger dans un restaurant, histoire d’éviter les complications de fin de repas. Les grands voyageurs vous diront que l’idéal est toujours d’avoir deux cartes CB, de deux banques différentes et de deux systèmes bancaires différents (visa et mastercard), cela peut être plus cher à maintenir, mais il faut avouer que c’est tellement plus pratique…

Retrait : comptez un frais fixe de 3 euros environ pour les banques argentines, par opération. Ensuite, tout dépend de votre banque française. Certaines ne prennent pas de commission, d’autres oui (frais fixes et/ou pourcentage de la somme). Les distributeurs limitent les retraits entre 1000 et 3000 AR$ et à 5000 AR$ par semaine pour les CB normales. Comptez donc, par retrait, une commission bancaire allant de 3 € à 8 € (qui est, dans la plupart des cas, un plafond).

Les banques argentines utilisent deux systèmes de sécurité différents, Banelco et Link, si votre première tentative de retrait dans un distributeur Link n’a pas marchée, faites une nouvelle tentative dans un distributeur Banelco, cela devrait marcher.

Au moment de retirer, choisissez l’option « retrait rapide » ou « retrait compte CB ». Sur l’écran il y a toujours de très nombreuses options car les comptes argentins sont très complexes, mais utilisant un compte français ou européen, nous vous conseillons de vous limiter à ces choix, sous peine de générer une erreur et de voir le distributeur annuler la transaction.

Vous avez suivi nos conseils à la lettre mais continuez à avoir des problèmes de retrait d’argent ? D’expérience nous savons que ces machines sont capricieuses, elles se vident également très vite car les plus gros billets disponibles sont de 100$ars, soit 7 euros (actualisation 12/2016: il existe désormais des billets de 200$ars et 500$ars). Privilégiez donc les visites de bon matin, avant qu’ils soient vidés aux alentours de midi, et si une banque dispose de 4 ATM, testez-les tous avant de baisser les bras ! Vous allez y arriver !

Pour finir, sachez que si le distributeur n’a plus de billets, il vous affichera une erreur différente de la cause réelle: « votre CB n’est pas acceptée », « distributeur non disponible pour le moment » ou autre, ne nous demandez pas pourquoi, nous n’en avons pas la moindre idée ! (mesure de sécurité ?)

Enfin, si vous cherchez à obtenir une somme importante, tel qu’un paiement de loyer ou autre, une plateformes internationale d’envoi d’argent peut s’avérer beaucoup plus avantageuse (voir plus bas).

 

2. Change de monnaie: via le taux officiel (dans une banque, à condition d’être client) ou blue (marché noir)

Officiel : 

Via les banques argentines privées il est actuellement possible de changer de l’argent, avant ce n’était pas le cas, par contre il faut absolument être client, ce qui est particulièrement difficile à réaliser sachant qu’il est actuellement très difficile pour un étranger d’ouvrir un compte sans résidence dans le pays et revenus réguliers. Le taux semble bon, officiel + marge commerciale, mais de notre côté nous manquons encore d’informations concernant ce type de transaction (c’est tout nouveau).

Banco nación (la banque nationale du pays) propose aux touristes de passage (en mesure de montrer leurs tampons sur le passeport) la possibilité de changer de l’argent liquide au meilleur taux officiel du marché, un bon plan donc même si l’attente peut s’avérer longue parfois.

Blue (marché noir) :

Si le blue existe, c’est parce que l’officiel met sur la touche beaucoup de monde: les touristes de passage, les argentins qui ont des revenus non déclarés etc. C’est donc un marché noir, par définition non officiel, qui ne dépend que de l’offre et de la demande du marché. Il n’est pas pour autant  »dangereux » car très répandu et  »toléré » par les autorités locales . Certaines cuevas (boutique) ou arbolitos (vendeurs dans la rue), car c’est ainsi qu’on les appellent, ont même pignon et ne se cachent pas. Le blue est en général toujours au dessus de l’officiel, ce qui est logique au final.

Voici quelques sites de référence pour connaître les cotisations actuelles parallèles ou « taux Blue » : dolarblue – dolarargentino – paralelohoy

Lorsque vous connaissez la valeur « compra » du blue, alors vous savez à peu près à combien de peso peut être « acheté » chaque euro que vous avez en poche, à +/- 0.50 centimes de pesos. Voici enfin les adresses connues du groupe où il vous sera possible de changer vos euros et dollars au taux blue. De façon générale, ce sont de petits guichets qui proposent l’achat d’or ou de monnaies anciennes sur leur devanture…

Quelques adresses :

PALERMO

EUROAMERICAN CAMBIO : Anasagasti 2078 (à quelques mètres de la station de métro Bulnes). Horaires d’ouverture : Lundi à Vendredi : 9h30 – 18h, Samedi matin : 10h – 14h.

COMPRO ORO : Scalabrini Oritz y Cervino, sobre Scalabrini Ortiz. Horaires d’ouverture : Lundi au vendredi de 9h à 17h.

BELGRANO

NOM INCONNU : Olleros 1787. Il y a un pago facil et derrière, la casa de cambio.

RECOLETA

NOM INCONNU : Marcelo T de Alvear 2029 ou 2017. Il s’agit d’une boutique qui rachète de l’or, faut aller au fond de la boutique, il y a jamais personne car le taux est pas top et il est toujours possible de négocier son taux.

NOM INCONNU : Posadas 1556 ou 1538, dans une petite galerie commerciale, magasin au fond à droite avec des vaches dans une prairies en façade (vitrine cachée). Il faut sonner pour entrer, beaucoup de monde en général dans la salle d’attente car bon taux.

NOM INCONNU : Rodriguez Peña 1393.

MICROCENTRO

NOM INCONNU : Lavalle 669, local 16. Passer par le magasin de t-shirt de foot (drapeaux en vitrine), il s’agit du magasin de portable juste après.

NOM INCONNU : Corrientes 676, piso 14, porte de gauche.

MARTIN & VERONICA : Local 16 – Lavalle 669 (Galerie), entre les rues Maipu y Florida.

Si par vos propres recherches vous trouvez de nouveaux bureaux de change de confiance, n’hésitez pas à nous le faire savoir en contactant les admins qui s’empresseront d’enrichir cette précieuse liste pour le plus grand plaisir des prochains intéressés et de la communauté !

 

3. Plateformes d’envoi d’argent (type Western union, Azimo, Smallworld)

Vous n’avez pas eu la possibilité de venir en Argentine avec du liquide (euros ou dollars) ? Vous avez sous-estimé la quantité de devises à emmener dans vos valises ? Vous avez déjà tout dépensé ? Il existe d’autres recours avant de faire des retraits par carte bancaire !

Ils s’appellent AZIMO, WESTERN UNION, MONEYGRAM ou encore SMALL WORLD et ils peuvent vous économiser tous les inconvénients du retrait bancaire (frais de commissions français et frais de commissions argentin, taux officiel, limite de 1500 pesos, queue interminable…) bref une vraie solution ! Le principe ? Vous ou un proche fait un virement bancaire en euros (ou autre devise) à la plateforme, et vous recevez en 2 jours cette somme en Pesos à un taux proche du Blue (frais de transfert peu élevés) dans un de leur guichet.

Nous avons, depuis peu, pu passer un accord avec AZIMO pour vous faire bénéficier de la gratuité des frais sur votre premier transfert d’argent sur la plateforme. Pour cela, vous n’avez qu’à indiquer le code promo « FRANCAISARG » lors de ce premier transfert sur AZIMO. Pour plus d’infos sur le site et pour profiter de cette promotion, rendez-vous sur : AZIMO.
Ouvrir un compte en banque argentin

Cela relève de l’impossible pour un ressortissant étranger. La plupart des banques vous le refuseront systématiquement à moins d’être résident permanent et d’être capable de présenter plusieurs justificatifs. Vous vous demandez pourquoi ?

Voici quelques raisons :

– Protéger l’économie du pays encore fragile et nouvelle depuis la crise de 2001.

– Eviter la spéculation des non-résidents ainsi que l’activité d’éventuels traders, très intéressés par ce pays.

Vous l’aurez compris, ces actions sont dangereuses pour un pays qui essaie de se reconstruire économiquement.

Avertissement : Attention aux faux billets de 100 AR$, souvent en circulation à Buenos Aires, que ce soit à l’aéroport international, dans les taxis Porteños, certains restaurants ou supermarchés… PARFOIS MÊME DES BANQUES lors de vos opérations de change ! Vérifiez donc constamment les billets rendus. Ils se reconnaissent à l’épaisseur, la qualité et la souplesse du papier, puis doivent représenter le même personnage en filigrane.

 

Effectuer un virement bancaire international (possible mais déconseillé)

En effet, la difficulté rencontrée nous vient de l’Argentine et non de votre pays d’origine. Virer de l’argent d’un compte étranger à un compte argentin peut vous paraître une bonne idée et vous pourrez probablement enregistrer sans trop de problème l’opération, cependant voila en détails ce qui va se produire:

L’argent va quitter votre pays, va transiter par la banque nationale argentine (où il se retrouvera bloqué) avant d’arriver sur le compte en banque de votre destinataire, enregistré dans une banque privée du pays. L’argent ne sera plus sur votre compte sans pour autant être sur celui de votre destinataire, la banque centrale attendra de la part de celui qui reçoit l’argent des justificatifs de déclaration de provenance des fonds, démarche assez simple au final mais qui demande énormément de temps et procédures à réaliser sur place. D’expérience, nous savons que dans le meilleur des cas cela peut prendre 2 semaines, en cas d’annulation, l’argent tarde également à revenir sur le compte du titulaire. Soyez donc indulgent(e) si votre propriétaire argentin souhaite recevoir le montant de votre loyer via un autre intermédiaire. :-)

Share

Rémy Mô-rizô

Admin du site et du groupe.

commentaires

  1. Bonjour!

    Et du coup petite question pour les comptes en Banque:) Si on va passer l’année en tant qu’étudiant ça ne justifie pas d’être résident, ou il faut vraiment être permanent dans le sens « vivre depuis ou plus de 5 ans sur le territoire » par exemple?

    Merci Beaucoup pour ces conseils!

    • Rémy Mô-rizôNo Gravatar affirme: mai 31, 2016 at 7:29

      Bonjour Ben, si tu es étudiant, tu es résident car tu as un visa d’étudiant. Ouvrir un compte n’est pas pour autant rentable ou intéressant pour le moment. Si le président actuel (macri) simplifie les procédures bancaires internationales dans un futur proche, alors oui, cela pourrait bien changer.

  2. WilliamNo Gravatar affirme: octobre 19, 2016 at 1:55

    Bonjour Rémy,

    Il semblerait que le code promotionnel ne soit plus valable… Je viens de l’essayer, et il ne fonctionne pas. Y en a-t-il un autre ?

    • Rémy Mô-rizôNo Gravatar affirme: octobre 19, 2016 at 5:16

      Bonjour William, il y a de cela quelques jours le système a été simplifié, dès que l’on clique sur le lien la promo devient active, il n’est donc plus necessaire de spécifier le code. :-)

  3. vilaremNo Gravatar affirme: octobre 28, 2016 at 8:19

    bonjour,
    je vais en Argentine début d’année 2017 pour valider mon 2°semestre étudiant à Cordoba,et je ne sais pas ce qu’il est préférable de prendre au niveau bancaire car venir avec beaucoup d’espèces me fait un peu peur.
    que me conseillez vous:
    -retrait cb
    -venir avec des travellers chèque
    car je viens pour 6 mois?
    merci

    PV

    • Salut, je suis à Cordoba pour le taff
      ici c’est une galère pour avoir du cash… 1500 pesos maxi par jour et si les distributeurs sont remplis
      de plus, on te facture 100 pesos par opération
      je te conseille la visa, elle est acceptée partout , surtout au Carrefour !!
      les voitures de loc coutent un bras (compte 850 euros par mois pour une poubelle, genre chevrolet corsa(c’est une opel corsa avec un coffre d’il y a 20 ans)
      et les routes sont défoncées

  4. MatthieuNo Gravatar affirme: novembre 17, 2016 at 4:13

    Hello !
    Et quand est il des transferts depuis l argentine vers l europe ?
    J ai un visa de travail et un comte en banque argentins et je souhaite rappatrier mes pesos sur un compte en Euros avant qu ils ne se cassent trop la gueule ! :)
    Faut il mieux utiliser Azimo (ou autre) comme dans le sens Eur –> Ars ou un virement est adapté dans ce cas ?
    Merci !

    • Rémy Mô-rizôNo Gravatar affirme: décembre 3, 2016 at 5:35

      Bonjour Matthieu! Notre site parle plutôt de la problématique inverse, mais en effet ton problème est aussi très fréquent. :-) Nous te recommandons de poser la question à ta banque, qui devrait pouvoir t’orienter. Les plateformes de transfert de fonds, mentionnées plus haut, devraient également pouvoir le faire dans ce sens comme dans l’autre. Après il est, je pense, relativement facile de trouver un français sur place en recherche de pesos, libre à toi de voir si cela n’est pas tout aussi intéressant au final car si la personne est de confiance, il vous sera possible d’établir ensemble un taux dit « intermédiaire » (sans commission de prestataire).

  5. Pierre MirallesNo Gravatar affirme: janvier 3, 2017 at 5:12

    Sur Azimo, impossible d’effectuer un transfert sans fournir un n° de téléphone en Argentine (commençant par +54). Comment faire quand on est voyageur de passage dans le pays ?

    • Rémy Mô-rizôNo Gravatar affirme: janvier 19, 2017 at 12:52

      Peut-être devriez-vous laisser le numéro de l’hôtel? Sinon achetez tout simplement une carte SIM locale en prépaid, c’est vraiment pas cher!

  6. alexandraNo Gravatar affirme: janvier 8, 2017 at 8:42

    Bonjour,
    Si je pars avec 2 mastercard vous pensez que cela risque de coincer ? J’ai entendu dire que pas mal d’atm n’accpetaient pas la mastercard.
    Merci d’avance

    • Rémy Mô-rizôNo Gravatar affirme: janvier 19, 2017 at 12:50

      A priori les mastercard rencontrent plus de problème ici que les carte visa, mais ce point reste à vérifier. Après tous les commerçants n’ont pas forcément de terminal CB, et parfois payer en cash reste l’unique option possible.

  7. ClaireNo Gravatar affirme: janvier 18, 2017 at 4:54

    Bonjour , nous venons d’arriver avec mon conjoint à BA pour qq mois. Le proprio de l’appartement qu’on loue souhaiterait qu’on paye en euros mais on n’a aucune idée de comment se procurer des euros. Auriez-vous des infos concernant ce sujet?
    Merci beaucoup .

    • Rémy Mô-rizôNo Gravatar affirme: janvier 19, 2017 at 12:47

      Bonjour Claire,
      essayez de voir s’il n’est pas possible pour vous de réaliser des virements sur son compte à l’étranger, s’il en a un.
      Sinon je vous recommande d’insister pour payer en pesos!
      Obtenir des euros est possible, mais va être coûteux pour vous, car il vous faudra faire plusieurs opérations de change.

      • ClaireNo Gravatar affirme: janvier 25, 2017 at 9:57

        Merci Rémi pour le retour. Je crois que notre proprio est plutôt arrangeant , finalement on devrait pouvoir payer en pesos .

  8. Gabrielle FAGETNo Gravatar affirme: février 7, 2017 at 1:27

    On peut aussi changer très facilement dans les supermarchés COTO. Il suffit de faire quelques courses et vous présentez vos euros (ou USD) pour payer à la caisse, on vous rend la monnaie en pesos, et le tout est joué. Personnellement je ne l’ai fait qu’avec des billets de 50 €, je pense que cela ne passerait pas avec de plus grosses coupures. Le taux est excellent, meilleur que dans les banque et souvent un peu plus haut que le blue comme on le trouve chez les ‘arbolitos’

  9. SylvioNo Gravatar affirme: mars 15, 2017 at 12:52

    Bonjour,
    Nous arrivons dici 4 jours en Agentine depuis l’Australie et nous souhaiterions savoir si on peut utiliser les dollard Australien ou doit on les changer en dollard americain?
    Merci

    • Julie BoiteauNo Gravatar affirme: mai 22, 2017 at 9:17

      Hola Sylvio,

      Désolés pour le délai de réponse ! Vous avez très certainement déjà dû résoudre votre problème, mais l’idéal est d’avoir des dollars américains sur soi en effet plutôt que des dollars australiens. Vous aurez moins de soucis.

      Bonne continuation :)

  10. JulietteNo Gravatar affirme: juillet 7, 2017 at 2:34

    Bonjour :)

    Je viens m’installer dans un mois à Buenos Aires pour ma dernière année de master et j’aimerais savoir si c’est toujours galère d’ouvrir un compte en banque à Buenos Aires ? Parce qu’avec les frais que je paie avec ma carte française quand je suis à l’étranger, ça va me coûter cher en un an.

    Merci à vous :)

    • Julie BoiteauNo Gravatar affirme: juillet 7, 2017 at 2:56

      Bonjour Juliette,

      En effet, ouvrir un compte en banque à Buenos Aires n’est pas vraiment recommandé… Beaucoup de paperasse et de démarches ! L’idéal est de venir avec des euros en liquide que tu pourras échanger ici directement en pesos ou bien encore d’utiliser des plateformes de transferts de fonds telles qu’Azimo, SmallWorld, Western Union, etc. une fois que tu n’auras plus de liquide avec toi ! Le but est que tu utilises le moins possible ta carte bancaire au cours de ton séjour à Buenos Aires.

      N’hésite pas si tu as d’autres questions :)
      Bonne journée

  11. Antoine NumismatiqueNo Gravatar affirme: août 4, 2017 at 11:24

    Très bon article bien complet, merci !
    Cette problématique est souvent une vraie galère :) !

    Merci encore !
    Amicalement,

    Antoine

  12. VagSolNo Gravatar affirme: août 22, 2017 at 6:58

    Bonjour.

    Je vais passer quelques temps en Argentine. Surtout à Buenos Aires. J’aimerais rencontrer des Français résidant dans la capitale. Comment faire ? Si vous avez des suggestions, cela m’intéresse; merci d’avance.

    Cordialement.

  13. QuenetNo Gravatar affirme: octobre 2, 2017 at 12:00

    Bonjour, sauf mauvaise compréhension de ma part azimo n a que 15 points de distribution pour tout l Argentine, il n y en aurait pas a salta par exemple, ce qui n est pas énorme vs westernunion

  14. Merci pour l’article ! Par contre si on se rend en Argentine pour travailler avec un PVT, si vous déconseillez d’ouvrir un compte en banque, comment est-ce que les entreprises nous payent ? Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *